La rencontre du véritable amour

rencontre amour s'aimer

 

Cet article a été rédigé dans le cadre d’un carnaval d’article sur le thème de la rencontre proposé par Virginie du blog www.moi-et-les-autres.com

Pour en savoir plus sur ce qu’est un carnaval d’article vous pouvez consulter la page ici : http://moi-et-les-autres.com/carnaval-darticles-la-rencontre/

Pour lire tous les articles publiés autour du sujet de la rencontre, c‘est ici : http://moi-et-les-autres.com/la-rencontre/

rencontre amour s'aimer

 

Lorsque je l’ai rencontré, j’avais  25 ans. Je l’ai de suite aimé. Elle représentait tout ce que je voulais être. Elle était libre, drôle, belle, amusée par la vie, insouciante, confiante, curieuse, positive, mais aussi calme et posée, réfléchis. Elle avait ce recul sur la vie qui lui permettait d’aimer les autres comme ils sont. Elle avait cet aura qui émanait d’elle qui la rendait irrésistible de bonheur.
Lorsque je l’ai rencontré pour la 1ère fois, je me suis dit « Elle me correspond parfaitement et pourtant je me sens en total décalage avec elle » moi qui étais pleine de tourments, de peurs, de doutes. Elle, elle avait confiance, elle savait où aller, quoi faire, elle n’avait pas de doute, la vie lui souriait.

Notre première rencontre s’est fait lors d’un week-end de soin chamanique. Cette rencontre a été pour moi comme un coup de foudre. Je l’ai aimé si fort tout de suite !

Et j’ai senti très rapidement que j’aurais besoin d’elle dans ma vie, toujours. Égoïstement je n’ai pas voulu la laisser partir et j’ai donc tout fait pour la revoir très rapidement et très souvent ensuite. J’étais littéralement devenu accro à cette personnalité que j’admirais tant, à cette lumière.

J’ai tout de suite compris que si je voulais la garder dans ma vie, il allait falloir que je travaille sur moi, et ainsi me rapprocher d’elle, devenir une personne profondément positive, confiante, vivante. Alors par amour pour elle j’ai commencé à consulter des thérapeutes. Ainsi j’ai appris et compris comment mes doutes et mes peurs paralysaient ma vie et m’empêchaient de vivre. Je me suis petit à petit cultivée sur le sens de la vie, trouvé des réponses à mes tourments, et appris à avoir d’autres références en terme de croyances, et j’ai petit à petit laissé de coté mes anciennes habitudes de fonctionnement et de comportements destructeurs. J’ai cherché à comprendre mes émotions négatives, celles qui la faisaient fuir à chaque fois qu’elles ressortaient. J’avais tellement peur qu’elle quitte ma vie que j’ai cherché sans relâche à soigner les attitudes destructrices qui entravaient notre relation, comme le fait de ne pas oser vivre ma propre vie, de ne pas croire en moi, ça elle ne le supportait pas.

 

Pour elle, j’ai changé, et c’est à ce moment là que j’ai commencé à rêver !

 

J’ai commencé à rêver que je pourrais la garder toujours avec moi. Je ressentais tellement d’amour pour elle, que cela m’a donné des ailes pour continuer ce travail si difficile sur moi. Parce que plus j’avançais dans ce travail sur moi, plus je me rapprochais d’elle et plus longtemps alors elle restait auprès de moi.

Le travail que j’ai fait sur moi m’a fait comprendre un jour, que finalement je la connaissais depuis toujours ; que je ne l’avais pas rencontré la 1ère fois à 25 ans comme je le croyais mais que nous étions déjà très proche pendant mon enfance. En grandissant, j’avais tellement été pris dans le tourbillon de la réalité de ma vie, que cette réalité ne nous permettait plus de nous rencontrer. Je ne la voyais plus, j’en avais même oublié qu’elle existait. Il faut dire que à l’époque je n’avais pas réalisé à quel point elle était précieuse, à quel point elle était chère dans ma vie, à quel point j’avais besoin d’elle. Et je n’ai pas su protéger notre relation. Et pourtant, elle m’a dit, qu’elle était toujours resté tout près de moi, mais que moi je ne la voyais juste plus.

Aujourd’hui j’ai compris à quel point sa présence m’est vitale et je ne vais plus la laisser partir. Je jure de toujours tout faire pour la garder à mes cotés, et même en moi à chaque instant de ma vie.

 

Elle est la personne que j’aime le plus au monde, celle sans qui toute ma vie perd sens.

 

Cette personne c’est moi. Mon véritable moi, unique et précieux de toute sa lumière.

Ce moi qui brille de nouveau à l’intérieur de mon corps depuis que j’ai retrouvé celle que j’étais vraiment.

 

 

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Recherches utilisées pour trouver cet articleune-vie-merveilleuse com, elle était tout ce que javais de précieux je lai aimée

15 thoughts on “La rencontre du véritable amour

  1. Bonjour Delphine,
    S’aimer soi devrait faire partie des matières à enseigner à l’école. Il y aurait moins de dégâts. C’est joliment écrit.
    Merci pour ce rappel.

  2. Merci Delphine pour cette belle histoire qui fait écho en moi… Certains ne se perdent jamais de vue, pour d’autres c’est plus compliqué, j’en (ai) fais(t) partie aussi. Nous sommes tous uniques, de même que notre chemin, et c’est pour ça qu’il est aussi enrichissant de pourvoir choisir le ou les exercices/aides/motivations qui nous aident à nous (re)trouver. A bientôt 🙂

  3. France says:

    Vous m’avez bien eu, je lisais et je me disais que c’est beau un tel amour et je la trouvais chanceuse mais lorsque j’ai lu la fin, ça été encore plus wowwww, merci pour ce magnifique texte

  4. Salut Delphine,

    Tu as un vrai talent d’écriture, d’une part le texte est vraiment hypnotique et d’autre part le suspens est jusqu’au bout, on a vraiment envie de savoir qui est cette personne bon sang !

    Tu l’a rencontré à 25 ans, je viens d’en avoir 24 et elle se cache encore, mais cette année moi aussi je vais la trouver 😉

    Merci pour ce bel article

    • Merci à toi Anthony, ton commentaire me touche beaucoup 😉
      Je te souhaite un joli chemin de découverte vers l’amour de soi. C’est vraiment le plus beau cadeau que l’on puisse s’offrir. La vie en est tout simplement métamorphosée ensuite !
      Mais pas de stress, tout se fera au bon moment 😉 Si tu en as l’intention et l’envie profonde, le chemin s’éclairera pas à pas !
      Une des étapes par laquelle je conseille souvent de commencer est de s’écouter autant que possible. Ecouter ses idées, ses envies, son intuition ou petite voix intérieure. En s’écoutant on revient à soi, on laisse de coté nos peurs (productions mentales pures) qui sont un manque d’amour et de respect envers soi.
      Belle continuation, à bientôt !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *