La scène et moi

La scène pour grandir

Cet article a été rédigé pour participer à l’événement Votre Meilleur Souvenir de Spectacle créé par Sébastien du blog Monter-Un-Spectacle.com ! Vous pouvez lire tous les articles publiés pour cet évènement sur la page : monter-un-spectacle.com/votremeilleursouvenirdespectacle

Une des plus belles aventure qu’il m’ait été donné de vivre dans ma vie est de monter sur scène.

J’ai eu ma 1ère expérience lors des présentations des spectacles de Noël de l’école dont je faisais partie. Puis j’ai intégré des cours de danse de l’école privée du village, et ainsi je suis ensuite montée sur scène pendant quelques années pour les présentations de fin d’année ! Une ou deux danses maximum par soirée, mais de quoi être stressée pendant des semaines avant cela !!

Puis à 17 ans c’est devenu un peu plus sérieux lorsque ma sœur et ses amies ont eu l’idée de monter un spectacle pour récolter des fonds pour une association de lutte contre la leucémie. Nous étions une quinzaine, nous avions répété danses et chants pendant plusieurs mois dans notre salon ! Alors on en parle à des copains copines, l’un jouera un morceau de guitare, l’autre poussera la chansonnette, le 3ème racontera une histoire drôle, et moi et mes copines, on dansera. On pensait jouer devant notre famille et nos amis mais contre toute attente, 700 personnes se sont présentées aux portes d’entrée, alors que nous n’avions pas fait de pub ! Depuis les coulisses on voyait la salle se remplir et le stress montait d’un cran à chaque nouvelle entrée ! Et puis un copain prend le micro pour annoncer que cela va commencer, qu’on est nombreux et qu’on est ravi, qu’on va y mettre tout notre coeur. Les lumières s’éteignent, la musique se lance, le stress est à son paroxysme.

Et tout d’un coup c’est parti, je me retrouve sur scène propulsée par un élan incontrôlable, je suis morte de trouille mais je sens qu’il faut que je le fasse, faire demi tour n’est pas envisageable, alors j’y vais. Je suis concentrée, l’adrénaline est à son maximum, je danse comme dans mon salon et en un clin d’œil la chanson est finie. Je sors de scène lessivée par toutes ces émotions mais heureuse, fière de l’avoir fait ! On se rechange pour la prochaine danse et on recommence. Les chansons s’enchainent, le public pleure, rit, le spectacle se termine sous un tonnerre d’applaudissements et là, devant le succès inespéré de ce spectacle, l’association nous pousse à remonter un nouveau spectacle l’année suivante et nous voila parti dans la folle aventure des spectacles des « Etoiles Noires » (c’est le nom de notre troupe). Pris par notre élan, notre envie de continuer cette aventure humaine, notre soif de scène, nous améliorons le concept chaque année et les salles se remplissent de plus en plus. Nos spectacles deviennent de plus en plus professionnels, de plus en plus parfaits, techniques, et pourtant nous restons tous des amateurs. Nous avons commencé par 1 spectacle devant 700 personnes dans la salle des fêtes de notre village la première année, pour finir à des tournées de 8 dates dans des salles de 2000 à 4000 personnes. Pour ma part cette aventure durera 7 ans. 7 ans remplis de chants, de danses, de lumières, de paillettes, de force humaine, de stress, d’adrénaline, d’applaudissements. Mon plus beau souvenir de ces années magiques restera la chanson « Les mots » interprétée en duo avec mon ami Thierry. Un moment de pure beauté, un moment magique de douceur, devant une salle de 4000 personnes dans un silence religieux.    

 

Puis un jour la page se tourne pour moi, et nous décidons, avec une amie, de créer un duo d’animation pour des soirées resto, mariage, apéro. Un répertoire de chansons de variété qui nous fait connaitre une tout autre forme de spectacle ! On s’amuse, on diverti et on commence à gagner notre vie avec la musique, c’est chouette !

Après 4 ans de collaboration, j’ai de nouveau des envies de grandes scènes et j’intègre cette fois une école de comédie musicale !! Là je reprends les cours de danse et de chant mais j’apprends aussi le théâtre que je ne connaissais pas, je m’en découvre une passion ! Quelle joie d’interpréter un personnage, et mêlé à la danse et au chant, je trouve ici la combinaison parfaite de toutes mes passions !

Je retrouve les grandes scènes, mais je découvre aussi les petits théâtres intimistes. Les deux me font vivres des émotions différentes mais en tous les cas très fortes. Les spectacles sont d’une autre dimension et j’y retrouve la joie de faire partie de nouveau d’une troupe.

Ce que je trouve le plus magique, le plus fort lorsque l’on monte sur scène, c’est la sensation à chaque fois de se retrouver à nue, seule, sans filet. Cela m’aura aidé à développer la confiance en moi et en mes valeurs.

Monter sur scène pour chanter ou danser nous demande de chercher au fond de nous comment créer un lien avec l’autre, le public.

Ce lien qui se doit d’être créé, faute de quoi le spectacle ne prend pas. Ce lien qui fait que l’on arrive à toucher le cœur de chaque personne dans la salle.

La scène m’a appris à me dépasser, à oser, elle m’a donné confiance en moi, m’a permis de sentir mon cœur vibrer comme jamais ailleurs dans ma vie et m’a fait connaitre des aventures humaines formidables.

Dans quelques mois, après un arrêt de 3 ans pour bébés, je reprends les répétitions pour 2 spectacles. J’ai hâte, je sens déjà en moi ce doux mélange d’excitation et de stress positif !

Quand on a gouté à la scène, on y revient toujours non ?  

Et vous c’est quoi votre addiction dans la vie ?

 

Enregistrer

Enregistrer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

4 thoughts on “La scène et moi

    • Merci ! Oui et ce n’est pas fini, j’adore cela, ça me rempli vraiment, et m’apporte beaucoup !!
      Et toi ? Qu’est ce qui te permets de grandir ? De sortir de ta zone de confort ?

  1. Coucou Delphine,
    Merci de partager tout ça avec nous, c’est une nouvelle facette de toi que je découvre avec plaisir… De mon côté, j’ai longtemps fait de la danse, de la musique, j’ai joué sur scène, dans des petites salles… J’ai aussi fait un peu de théâtre, mais dans toutes ces expériences, contrairement à toi, j’avais l’impression de me cacher derrière quelque chose (mon instrument, le personnage, la chorégraphie…), même si je profitais du moment. Et j’ai découvert l’an dernier mon plaisir à moi, en faisant des articles puis des conférences sur des thèmes qui m’inspirent… En fait j’avais besoin de mots pour trouver ma place, d’oser les dire ou les écrire ! Profite bien de tous ces moments magiques, à bientôt 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *