Se déconnecter du mental grâce à la nature

respirer à fond pour se libérer du stress

Hier, j’ai fait une expérience formidable et je souhaitais la partager avec vous !

Je suis allée me promener en forêt et j’ai ressenti une réelle connexion avec la nature, c’était magique !

J’ai le plaisir d’habiter une région magnifique de moyenne montagne, un village bordé de forêts de sapins, et depuis toute petite j’aime vraiment me promener en forêt. Les arbres me ressourcent, m’apaisent. J’y vais aussi régulièrement que possible mais pour des raisons personnelles ces dernières semaines je n’avais pas pris de temps pour cela. Et ça m’avait manqué !

 

Enlacer un arbre pour se ressourcer

 

Alors hier Zou, ça m’a pris comme un coup de trique, j’ai mis les baskets et Waouh je n’ai pas regretté !!

 

Si vous me suivez un peu, vous avez peut être déjà pris conscience que j’ai toujours un petit vélo dans la tête ! Chez moi le mental tourne à plein régime H24 et je fais régulièrement des activités diverses pour décrocher de mon mental comme la méditation, le QiGong, le chant, les promenades en nature… L’expérience d’hier a été très très forte, j’ai décroché de mon mental comme jamais !

Vous voulez savoir ce qui a rendu cette promenade aussi intense ?

 

Je me suis littéralement connecté à la nature !

 

Déconnecter le mental grâce à la nature

 

Au moment où j’ai commencé à marcher sur le chemin qui menait à la forêt, j’ai rapidement senti que je n’arrivais plus à réfléchir. Moi qui d’habitude ai du mal à décrocher de mes pensées pendant mes promenades, qui dois faire un effort pour être dans le présent et non pas dans les projections de mon mental, là tout l’inverse se produisait, je devais faire un effort pour réfléchir !

J’ai donc abdiqué de réfléchir 🙂 je n’étais pas là pour ça, au contraire ! et je me suis laissée bercer par les sensations.

 

J’ai commencé à sentir mes pas lourds sur le chemin de cailloux. A chaque foulée j’avais l’impression de peser des tonnes et de faire trembler le sol par le poids de ce que je laissais aller à la terre. Au fur et à mesure de ma marche, je sentais vraiment tout le poids de mon corps et j’ai même tapé des pieds plus fortement sur le sol de temps en temps pour accentuer l’effet de lâcher prise dans la terre. J’ai vraiment eu le sentiment de me libérer du poids lié au stress accumulé ces dernières semaines !

 

J’ai pris le temps de respirer à fond.

Respirer à fond pour se libérer du stress

 

J’ai rempli mes poumons de cet air si frais de la forêt en automne. Je sentais l’air remplir mes poumons si grandement que j’avais l’impression que ma cage thoracique allait exploser ! Je sentais l’air traverser mes poumons pour se répandre à l’ensemble de mon corps et je l’imaginais régénérer mes cellules ! C’était euphorisant !

 

J’ai ensuite tendu l’oreille et je me suis laissé pénétrer par les bruits de la nature. Le chant des oiseaux, le souffle du vent, les feuilles qui tombaient au sol, les petits bruits discrets de animaux de la forêt… C’était enchanteur ! Comme une douce mélodie qui vous berce et qui vous apaise.

 

Enfin, j’ai pris le temps de regarder vraiment la nature. J’ai regardé les arbres qui m’entouraient, leurs couleurs, leurs formes.  J’ai regardé les fleurs, la douceur de leurs formes, et la couleur du ciel ! Avez-vous déjà regardé pleinement la couleur du ciel ? Hier, j’ai senti mes yeux être aspirés par la profondeur du bleu du ciel.

respirer le bleu du ciel

 

J’ai vraiment eu la sensation que par mes pupilles la profondeur des couleurs de la nature me transperçait et entrait en moi pour faire vibrer mes cellules ! Vraiment ! Je sentais des fourmillements partout ! Je vous dis c’était un truc de dingue !

 

NB : je tiens à préciser à ce stade de l’article que j’étais à jeun et que je suis parfaitement saine d’esprit hein, enfin je crois …!! Mais je vous jure qu’avec ce genre d’expérience, pas besoin d’alcool de drogue ou je ne sais quoi pour être transporté, c’est un truc de fou !!

 

Bref, je continue !

Je me suis ensuite adossée à un arbre et là ça m’a achevé LOL

J’ai senti un apaisement encore plus profond que ce que je ressentais déjà.

J’ai senti le coté gauche de mon corps se libérer d’un poids, dont je n’avais pas conscience, et pendant quelques minutes j’ai juste été dans le ressenti. Comme si à l’intérieur de moi, des choses se remettaient en ordre, se réparaient, j’ai senti ça !

J’étais complètement dans l’être, je ne faisais rien et je ressentais tous les éléments autour de moi. C’était vraiment fort!

 

Je ressens toujours une profonde connexion avec la nature mais là j’avoue que j’ai battu des records ! Je crois que le fait de ne pas avoir pu me ressourcer en nature ces dernières semaines a vraiment créé en moi un manque profond à combler !

Sur le chemin du retour, j’ai regardé les nuages comme je le faisais petite. Je me suis amusée de leurs formes, ça m’a fait sourire. J’étais bien ! Non « bien » ce n’est pas suffisant j’étais profondément guérie, ressourcée, grandie, calme.

 

Alors ce weekend j’y retourne !

 

Et vous, avez-vous déjà ressenti cela ?

Laissez moi un commentaire en dessous de cet article pour me raconter vos expériences de fou en nature !

 

 

Crédit photo : Solisimage – Alfcerned

 

Enregistrer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

12 thoughts on “Se déconnecter du mental grâce à la nature

  1. 🙂 Oui, je vis exactement ce genre d’expériences en nature. Les arbres sont guérisseurs, c’est en l’expérimentant comme toi que je l’ai compris et depuis, je vais régulièrement dans la nature, instinctivement, parfois juste pour le plaisir, parfois parce que je suis dans des moments de grands nettoyages, des fins de cycles.

    Et quelle chance de vivre près de la forêt…!!!!!!!!! (moi je suis en pleine ville, à Marseille :D)
    Et le ciel… L’autre jour, mais là, c’était en pleine ville, mais j’étais en “très hautes vibrations”, c’est à dire en joie, fortement en lien. En levant la tête, j’ai vu le ciel comme je ne l’avais jamais vu… Je voyais l’infini du ciel, comme si je voyais l’univers, juste en regardant le ciel, c’était énorme, trop mega génial. Et ces expériences se répètent et commencent à devenir régulière au cour du “chemin”. C’est un nouveau regard, sur soi, sur l’Autre, sur le monde et imagine les implications de ce changement de regard… 🙂

    Regarde, ici j’en témoigne chez moi, pas dans la nature 😉 (https://voyageaucoeurdelhumain.wordpress.com/2016/11/16/voir/)

    A bientôt <3

    • Merci pour ton commentaire, très beau ! Je vois qu’on se comprend alors !!
      Je suis allée sur ton blog <3
      Chez moi aussi la connexion avec la nature est de plus en plus intense, je me réjouis de mes prochaines balades, qu'est ce que ça va être !!

  2. Coucou Delphine,

    Tout comme toi, j’adore me connecter à la nature et ressentir tout ce que tu décris si joliment dans ton article. J’ai besoin d’y aller au moins une fois par semaine pour m’ancrer, me ressourcer, me sentir bien. Merci pour ce partage qui fait du bien !!! 🙂

    Belle et heureuse semaine à venir !!! 🙂

  3. J’aime aussi cette connexion avec la nature et je me sens en connexion avec toi dans cette expérience.
    Malheureusement il y a trop longtemps que je ne me suis pas offert de tel moments. Merci pour cet article ! Je vais rechercher cette connexion et aller dans la nature le plus vite possible.

  4. belle expérience. Ça m’arrive aussi souvent. Je vis en région parisienne et régulièrement j’ai besoin de partir près de la mer pour me ressourcer et dès que je suis près de la mer, je me détends et me reconnecte à la nature. Et c’est un besoin vital pour me ressourcer et reprendre du poil de la bête.

  5. MATHIEU says:

    hello quand j’ai besoin de décompressé je vais marcher dans les bois ça m’apaise et quel moment de bonheur les oiseaux qui chantent les odeurs des sous bois et chaque fois je suis émerveillée par un tel spectacle!

    • Mais oui c’est tellement vrai ! Je suis en amour avec la nature ! Le chant des oiseaux est magique, il me transporte, et en ce moment au printemps c’est un vrai régal ! Merci Mathieu 🙂 Tu habites ou ? en campagne ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *